A CG nerd tale

Dorian Fevrier's blog

A Mac Guff, ils n’ont pas d’undo et sortent des trucs de fou. Conclusion: L’undo c'est pour les mauvais qui sortent des trucs de nul.

dimanche, 13 juin 2021

Les foules de personnages en volumétriques de Soul chez Pixar

N’ayant plus beaucoup de temps pour lire des publications, je suis passé à côté d’un papier de Pixar sorti en juillet 2020 : Rasterizing Volumes and Surfaces for Crowds on Soul. De la rastérisation dans un papier de 2020 ? Intéressant… :reflechi:

Quand j’ai ouvert le papier, je m’attendais à trouver des équations mathématiques sur une nouvelle méthode ou que sais-je, mais c’est en fait la description détaillée d’un problème précis sur un plan. Tout ce que j’aime ! :baffed:

Vous allez voir que la situation que Pixar a rencontré sur ce plan a pas mal de similitude avec les problèmes qu’on peut rencontrer, dès qu’un plan un peu complexe se pointe. La différence c’est que Pixar n’est pas aussi limité que nous dans ses méthodes. Et c’est là où ce genre de document prend de la valeur : Quand on se retrouve face à des choses difficiles à sortir, on peut parfois se laisser aller à de la pensée magique comme : « À Pixar, ils auraient tout envoyé en farm ! » (mais bien sûr…). Ce papier nous prouve que non, et surtout, qu’ils n’ont pas peur de revenir sur des vieux paradigmes pour sortir leurs plans quand la contrainte (ici technique) l’impose. :redface:

Ce billet sera donc l’occasion de râler comme un vieux con, puis on va essayer de comprendre comment Pixar a géré ce plan. :banaeyouhou:

Lire la suite...